Les 4 éléments est une série sur laquelle je travaille depuis plus de 15 ans aujourd'hui. J'ai cessé de compter le nombre de fois que je l'ai réécrite il y a longtemps déjà. Au fil des années, elle a grandi avec moi. Ses personnages ont évolué avec moi. Elle a longtemps été une série de vidéos amateurs sur YouTube et je remercie encore tous les fans pour leurs encouragements à persévérer malgré les revers. L'histoire est aujourd'hui au meilleur de ce qu'elle peut être et je vous souhaite à tous, une bonne lecture!

 

 

Tome 4

Stonehenge

 

 

    Il y a de cela bien longtemps, à une époque si lointaine qu'elle ne fut jamais inscrite dans l'histoire, un règne si terrible qu'il n'avait encore jamais été raconté, les dieux dirigeaient le monde. Ils étaient cruels, insensibles, égoïstes et d'une puissance inégalée par l'homme. Réduite à l'esclavage, la race humaine ne connaissait que la souffrance et la douleur.

    Un seul aspirait à changer les choses, un mage, le plus redoutable qui existait en ce temps, sir Percéval, chevalier de l'Ordre Premier. Il en était son fondateur. Il avait recruté les sorciers les plus influents de la Terre, afin de joindre leurs forces et libérer notre monde de l'emprise divine. À l'aide d'un morceau de la pierre des dieux, le mage et ses acolytes créèrent quatre pouvoirs à partir des quatre éléments de la terre : l'eau, le feu, la terre et l'air. Quatre pouvoirs bien distincts qui, séparés, ne se valaient pas lorsque combinés.

    Un jour, au moment où leur ennemi s'y attendrait le moins, ils se réincarneraient dans le corps de quatre jeunes femmes qui deviendraient les quatre éléments, donnant à celles-ci une puissance exceptionnelle qui leur permettrait de vaincre un dieu. Elles détiendraient alors le salut de ce monde. Craignant la puissance qui leur avait été conférée par le joyau, les dieux se terrèrent dans leur royaume afin de se faire oublier. Au fil du temps, déités, créatures magiques et toutes traces de sorcellerie disparurent de ce monde. Il n'en restait qu'un murmure dans l'oreille de ceux qui voulaient bien y croire, laissant les quatre jeunes femmes dans l’ignorance la plus totale de leurs pouvoirs ou même de leur destinée.

    Les écrits de cette période sombre ne furent découverts que plusieurs siècles plus tard. Plus personne ne parlait la langue disparue. Les secrets de la création des quatre éléments et de ces temps jadis demeuraient donc détenus par seuls les morts et les divins. Quelques illustrations dépeintes d'une triste réalité furent ensuite maladroitement interprétées par les historiens. Ils en déduisirent que les mortels imploraient les dieux afin d'obtenir la bonne fortune, ainsi que de généreuses récoltes.

 

free templates